LybraForum

...Eclats de mots...Eclats de vers...
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous une fenêtre éteinte...

Aller en bas 
AuteurMessage
Bifane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Sous une fenêtre éteinte...   Jeu 28 Mai - 12:51





Sous une fenêtre éteinte


Sous ta fenêtre au noir de lune
où charbonnent les songes
comme des chiens errants,
Les sommeils sombrent dès la brune,
cortègent leurs mensonges
de leurs pas inquiétants,


Il se passe une vie éteinte
où les souffles renoncent,
pelleteurs de néant,
Comme une vie d'amours défuntes
et restées sans réponses,
dans la nuit et le vent...


silent



Inspiré d'une photo, trouvée là : clic !

_________________
La vie n'est pas une partie où l'on gagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pisteurdesnuages.com/
Garance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Sous une fenêtre éteinte...   Jeu 28 Mai - 15:26

On peut pas dire que la photo de la fenêtre soit réjouissante ... Joli, le titre "sous une fenêtre éteinte". C'est un truc qu'on dit quelquefois, mais on n'y met pas souvent autant d'ombre(s) que tu l'as fait.
Pour tout dire c'est pas gai ... Et si tu t'essayais à parler d'une porte allumée ? clown

_________________
Il est grand temps de rallumer les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isilwen95.blogspot.com
Bifane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Sous une fenêtre éteinte...   Ven 29 Mai - 8:18

Fallait, pour te répondre au goût que t'aimes, que j'aille puiser dans l'intime des souvenirs, des choses trop peu racontées peut-être ? Des belles heures de renaissance, où ça devait plus respirer et où c'est reparti quand même, pour une main, pour un baiser, pour une promesse à tenir...


Une lumière à la porte…


J’allumais plus depuis longtemps
que d’éphémères allumettes
pour les bougies,
le soir, quand j’étais mort.
Une survie de faux-semblants
réunissait les quelques miettes
de mes sept vies,
j’allais vraiment pas fort…

Je croyais que c’était fini,
je prenais une odeur humide
de vieille terre,
j’allais m’habituer…
J’attendais rien, ça m’a surpris,
là, quelque chose dans le vide,
une lumière,
un espoir à tuer ?

J’ai posé la truffe en travers,
elle avait pas fermé la porte ;
j’osais rien dire :
elle aurait deviné…
Elle a souri, elle a ouvert
en grand, pour que je sorte :
ça me chavire,
ce qu’elle m’a donné !

J’ai dit que moi, j’avais plus rien,
que du regret, des vieilles chaînes,
des trucs qui blessent
les couleurs du grand jour…
On est parti vers le matin,
voir les grands ciels comme ils reviennent,
bleus de promesses
et rougissant d’amour.


*



A ma Belle à moi...


amour



_________________
La vie n'est pas une partie où l'on gagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pisteurdesnuages.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sous la fenètre éteinte   Ven 5 Juin - 10:35

Bonjour bifane,j'ai bien aimé ce poème qui est né d'un cliché.Tes vers sont méélodieux, et résonnent dans l'espace sous la lune.
Merci du partage.

Capricorne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous une fenêtre éteinte...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous une fenêtre éteinte...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de neige sous la fenêtre...
» Chambre au sous-sol et fenêtre?
» teinte neutre
» Exposé et fenêtres invisibles
» Sous-couche pour peinture métal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LybraForum :: 
L'âme des Poètes
 :: Ecrits et cris poétiques
-
Sauter vers: