LybraForum

...Eclats de mots...Eclats de vers...
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditations crépusculaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Bifane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Méditations crépusculaires   Mer 21 Jan - 12:26




Méditations crépusculaires


Du toit de mon refuge
un pan de ciel s’est détaché
qui lentement s’éloigne
comme s’achève une saison,
et j’attends le déluge,
encore d’horizon caché,
qu’il me pleure et me soigne
d’une lente oraison.

Mais je ne sais plus de prières
et je méprise tous les dieux,
je prie comme peut-être
prièrent les premiers humains :
l’œil embrassant toutes les terres
endormies sous les cieux,
pour ce qui doit y naître
et ce qui meurt entre nos mains.

Et j’ai le cœur comme une pierre.
Les premières pluies du regret
délavent ma carcasse
dans le frimas d’un pauvre soir
qui ressemble à l’heure dernière,
et sur le souvenir sacré
de tout ce qui s’efface,
je reviens encore m’asseoir.

Médite ces jours qui s’égarent
et leur risible vanité,
qu’espérais-tu des hommes ?
Ne vois-tu pas comme on s’éteint,
effacé, déjà, des mémoires
comme on enlève un fruit gâté
du lourd panier de pommes
offertes au festin ?

Ces chemins que nos vies empruntent
n’ont que la beauté de l’instant,
et l’instant passe avant qu’on l’aime
qui ne revient jamais.
Tu pleures les amours défuntes,
et ton vieux cœur indifférent
ne se souvient pas même
de ce que tu aimais.

Tu sais seulement la défaite
qui nous guette en avant,
quoique tu fasses de ta vie,
quoique tu donnes de ton cœur.
Et ce bout de temps qu’on nous prête
doit nous l’enseigner lentement :
même quand on l’oublie,
on n’en ressort jamais vainqueur.


*

_________________
La vie n'est pas une partie où l'on gagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pisteurdesnuages.com/
beatrice

avatar

Féminin
Nombre de messages : 261
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Méditations crépusculaires   Mer 21 Jan - 13:06

dense de la peine des hommes, ce poème, et de leurs douloureuses interrogations.

"Ces chemins que nos vies empruntent
n’ont que la beauté de l’instant,
et l’instant passe avant qu’on l’aime
qui ne revient jamais"
.

peut-être faut-il ralentir un peu, pour pouvoir aimer l'instant avant qu'il ne disparaisse ,

peut-être faut-il en vouloir moins, afin que s'éloigne la tentation des "risibles vanités"


en tout cas, j'aime énormément ce poème.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aujourlejour.blog50.com/
Bifane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Méditations crépusculaires   Mer 21 Jan - 13:19

Merci Béatrice... Oui, peut-être faudrait-il aimer au présent, exclusivement à toute projection vers un avenir meilleur. Le meilleur pour demain, cette vieille fable, et le jardin du voisin, et la marche plus haute, et tout ce qu'on désire de ne pas l'avoir. Déjà, si l'on se délestait de ces illusions, peut-être vivrait-on mieux... Ça n’empêcherait pas le mal d’arriver, la confiance de se tromper et la blessure d’y verser sa peine. Mais il y aurait un réconfort, il pourrait y en avoir un, à jouir de ce qui reste, de ce qui dure, de ce qui ne trompe pas, ou dont au moins on ne connaît pas encore la tromperie…

_________________
La vie n'est pas une partie où l'on gagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pisteurdesnuages.com/
beatrice

avatar

Féminin
Nombre de messages : 261
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Méditations crépusculaires   Mer 21 Jan - 20:00



le crépuscule et la lumière : que vaudrait l'un sans l'autre ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aujourlejour.blog50.com/
Bluebird
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 448
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Méditations crépusculaires   Mer 21 Jan - 23:48

Médite ces jours qui s’égarent
et leur risible vanité,
qu’espérais-tu des hommes ?
Ne vois-tu pas comme on s’éteint,
effacé, déjà, des mémoires
comme on enlève un fruit gâté
du lourd panier de pommes
offertes au festin ?


Quelle amertume dans ces vers
Qui creusent des pommes achetées au rabais...
Mais toutes ne sont pas empoisonnées.

Je l'aime moi aussi ce poème...

Et ce bout de temps qu’on nous prête
doit nous l’enseigner lentement :
même quand on l’oublie,
on n’en ressort jamais vainqueur.


Qui sait Fabien ? bisous

*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faelivrin95.blogspot.fr/
Bifane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Méditations crépusculaires   Jeu 22 Jan - 19:14

Eh oui... qui sait ? C'est une des plus belles questions selon mon coeur... A toutes les certitudes les plus blessantes, j'aime à l'opposer, car elle dit vrai : qui sait ?

Belle image, Beatrice, il est beau ce bout d'chou qui joue avec son ombre...

_________________
La vie n'est pas une partie où l'on gagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pisteurdesnuages.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méditations crépusculaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méditations crépusculaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lamartine, Alphonse (de)] Méditations poétiques
» doux leurres
» Réflexions crépusculaires
» Accréditation salon du livre 2012
» Plus d'accréditation pour les auteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LybraForum :: 
L'âme des Poètes
 :: Ecrits et cris poétiques
-
Sauter vers: