LybraForum

...Eclats de mots...Eclats de vers...
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Façon de parler

Aller en bas 
AuteurMessage
Garance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Façon de parler   Ven 10 Oct - 10:02


Façon de parler


Il y avait ce puits
Où j’ai jeté des pièces
Il était si profond
Qu’elles se sont perdues
Je n’savais pas qu’ça existait
Ces trous sans fond
Où tous les vœux se tordent le cou
Je croyais je croyais non
Je n’croyais rien il était tard déjà
Et je savais depuis longtemps
Que la superstition c’est ce qui reste
Quand tout l’espoir a foutu l’camp

Il y avait aussi ces pièces
Qui luisaient un peu
Comme de petits soleils pâles
Elles étaient là
Serrées comme un trésor
Dans ma main fermée
Je croyais qu’il suffisait
D’ouvrir un peu les doigts
Pour qu’elles brillent
Comme de l’or
Quand je les ai lâchées
Ce n’était que sous percés
Rongés par les regrets
Juste un peu de poussière
Qui s’désagrège comme ça
Il y a des puits si profonds
Que les pièces n’atteignent jamais le fond

Quand je dis je broie du noir
C’est façon de parler
N’est-ce pas ?
De dire sauvez-moi
De moi


*

_________________
Il est grand temps de rallumer les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isilwen95.blogspot.com
Tanie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Façon de parler   Ven 10 Oct - 10:09

T'inquiète pas, Garance, tes pièces, elles brilleront toujours, main fermée ou ouverte, mais bon... Si broyer du noir te permet d'écrire d'aussi beaux textes, ben continue à broyer, les fonds des puits, on s'en fout, nous, on les attrapera bien avant, tes p'tites perles...

bisous doux amour bisous doux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
Bifane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Façon de parler   Ven 10 Oct - 10:35

ah mince, tiens... Faut que je fasse un doublon... Je peux ? Bon, j'me permets, on va dire...


Reste alors la superstition
Quand tout l'espoir se barre ?
Un semblant de rayon,
Un reflet de ciel dans la mare ?
J'ai pas fait attention...

Faut dire aussi que pour les pièces,
M'en restait, moi, que des marrons,
Des petites espèces
En cuivre, ou un truc à la con,
La qualité, ça baisse...

Qu'est-ce qu'on fout avec si peu ?
Elle se marre, la fontaine,
De quoi ? de quoi ? Un voeu ???
Avec ta ferraille à bas d'laine,
T'aurais même pas du ciel bleu !

J'ai remballé tous mes centimes,
La mort dans l'âme, et bien !
Ça fait des crevasses intimes
Quand on vous traite comme un chien,
Ça ouvre des abîmes !

J'étais pas beau à voir,
J'ai été traîner ma misère
A l'ombre d'un ciel noir,
Et qu'est-ce que je pouvais faire ?
Me restait plus d'espoir !

J'ai bien regardé dans mes poches,
Y'en avait plus depuis longtemps,
Rien que des trucs bien moches,
Des mouchoirs dégoûtants
Pour mes chagrins bien cloches...

Et puis d'un coup, tout en-dessous,
J'ai trouvé une pâquerette,
Un peu fanée, quoi... comme nous...
Une fleur, bon, un truc tout bête,
Qui vaudrait même pas deux clous,

Mais c'était là, et je l'ai prise :
Elle avait encore un parfum,
Elle résistait, l'insoumise !
Toute petite dans ma main,
Et moi, mon humeur grise,

Je sais plus bien, je sais plus quoi,
Elle a pris des couleurs de vie,
Ça coulait tout au fond de moi,
Des désirs, de l'envie,
Comme si j'étais roi,

Et je m'en fous si j'étais qu'homme !
C'était pas important,
J'aurais pas voulu d'un royaume
Contre mon p'tit bout d'champ,
Ma pâquerette et son arôme...

Des pièces ? Quoi ! à quoi ça sert ?
Ça brille et c'est que du mensonge...
La superstition, c'est l'enfer !
Alors qu'une fleur... c'est du songe...
C'est l'oasis dans un désert...


bisous/fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pisteurdesnuages.com/
Garance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Façon de parler   Ven 10 Oct - 16:20

Il y a dit-on quelque part
Un chevalier à la rose
Un autre aussi
Un homme qui chasse le vent
Et ses moulins
Pour les yeux tremblotants
D’une chochotte à plumet
Il y a l’homme qui a vu l’homme
Et qui s’enfuit désenchanté
Puis il y a quelque part dit-on
L’homme à la pâquerette
Qui a les poches percées
Qu’est presqu’un roi
Des fois
Quand le désert fleurit
Celui-là ne le troublons pas
Avec des histoires de puits
De pièces ou de magie
Noire
Il échafaude
Sur des pétales de fleur
Des histoires de bonheur
Juste au cas où ...

Tu doublonnes Bifane ? Permets-toi, permets-toi, J’l’ai bien fait moi ! Very Happy

Madame Tanie,
Dans les puits on jette pas d’perles. Ca c’est aux cochons qu’on les balance pour qu’ils arrivent au terme de leur destinée, qui est, comme chacun sait, de finir en jambon.
Dans les puits on jette des sots sceaux sauts seaux. Après si on veut on a d’l’eau. Ce qui, comme chacun sait aussi, est une bonne et salutaire action pour les pâquerettes, à qui on jette l’eau dessus pour qu’elles fleurissent dans la poche des hommes qui rêvent.
surpris

_________________
Il est grand temps de rallumer les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isilwen95.blogspot.com
Cati

avatar

Féminin
Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Façon de parler   Jeu 30 Oct - 15:09

"Quand je dis je broie du noir
C’est façon de parler
N’est-ce pas ?"


Je sais que tu parles toujours au sens figuré...

Bisous ma Belle

Cati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Façon de parler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Façon de parler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle langue vous aimeriez parler?
» Faites parler vos photos !
» comme l'hiver arrive, il est temps de parler du Winter...
» Parler les Emotions ?
» Peur de parler !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LybraForum :: 
L'âme des Poètes
 :: Ecrits et cris poétiques
-
Sauter vers: