LybraForum

...Eclats de mots...Eclats de vers...
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paul ELUARD (1895-1952)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bluebird
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 448
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Paul ELUARD (1895-1952)   Dim 16 Sep - 8:43



Biographie de Paul Eluard



Liberté


Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J'écris ton nom


Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom


Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom


Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom


Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J'écris ton nom


Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom


Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom


Sur chaque bouffée d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom


Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom


Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom


Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom


Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes maisons réunis
J'écris ton nom


Sur le fruit coupé en deux
Dur miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom


Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom


Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom


Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom


Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom


Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom


Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom


Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom


Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté


*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faelivrin95.blogspot.fr/
Balsame

avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Localisation : Italie
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Paul ELUARD (1895-1952)   Lun 17 Sep - 18:10

Texte superbe parmi les plus beaux qu'on puisse trouver. Eluard a le souffle puissant et nous embarque non pas pour Cythère mais à la poursuite d'un idéal aussi difficile à atteindre que les inaccessibles étoiles ... C'est absolu dans le lyrisme bien qu'il ait choisi une forme de rédaction qui a l'air bien éloignée des sentiers lyriques habituels.

Bonsoir à vous, madame Bluebird. C'est une bonne lecture que vous avez mise à notre disposition. amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Paul ELUARD (1895-1952)   Lun 17 Sep - 19:42

Alors Liberté. Là j'ai un problème.

D'abord je n'arrive pas à mettre du sens sur ce mot là. Je reste archi boquée sur des trucs figés dans la pierre, comme ce qu'on voit sur le fronton des mairies : "liberté, égalité, bla bla bla"... ou alors sur la phrase de la Marseillaise "liberté liberté chérie combats avec tes défenseurs ..." qu'on braille, certes, façon flon flon, sans forcément beaucoup de conviction derrière
Et pire encore : Liberté, c'est la statue de Bartoldi qui grâce à Hollywood et à Ghosts Buster II se balade dans les rue de New York, la torche à bout de bras, raide comme tout, carburant au slime (truc poisseux, rose fraise écrasée, énergétique et malfaisant) pendant que la foule émue envoie des pensées positives pour zigouiller les vilains fantômes taquins.
Sorti de là, rien. Je n'arrive pas à dépasser le niveau zéro et à lier ou associer Liberté avec une vertu ? des "valeurs" ? quelque chose quoi ! ... Pfff !

Alors maintenant Eluard. Beau texte, oui. Pourtant je le trouve aseptisé. Plus un superbe exercice de style que quelque chose destiné à emporter la ferveur ... Un peu intello peut-être ? Des alliances de mots originales mais après la troisième strophe, ça me barbe ... et y'en a une tartine !
Donc maintenant, j'ai un deuxième problème : Eluard. Je "rentre" pas dedans. Pfff !

Dites Monsieur Eluard, z'auriez pas pu mettre un peu de bonheur dans votre Liberté ?

_________________
Il est grand temps de rallumer les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isilwen95.blogspot.com
Bluebird
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 448
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: La terre est bleue   Lun 4 Fév - 8:05







La terre est bleue


La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus à chanter
Au tour des baisers de s'entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d'alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d'indulgence
À la croire toute nue.

Les guêpes fleurissent vert
L'aube se passe autour du cou
Un collier de fenêtres
Des ailes couvrent les feuilles
Tu as toutes les joies solaires
Tout le soleil sur la terre
Sur les chemins de ta beauté.

Oeil de sourd
Faites mon portait.
Il se modifiera pour remplir tous les vides.
Faites mon portrait sans bruit, seul le silence,
A moins que - s'il - sauf - excepté -
Je ne vous entends pas.

Il s'agit, il ne s'agit plus.
Je voudrais ressembler -
Fâcheuse coïncidence, entre autres grandes affaires.
Sans fatigue, têtes nouées
Aux mains de mon activité.


*


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faelivrin95.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul ELUARD (1895-1952)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul ELUARD (1895-1952)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Éluard. (1895-1952 ) Ronde.
» Paul Éluard. (1895-1952 ) XXI Nos yeux se renvoient la lumière.
» Paul Éluard. (1895-1952) VI Toi la seule.
» Paul Éluard. (1895-1952 ) III Vivante à n’en plus finir.
» Paul Éluard. (1895-1952 ) La Rivière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LybraForum :: 
L'âme des Poètes
 :: Plumes illustres
-
Sauter vers: